Média: Comment les téléphones satellites aident les journalistes

Le fait d’envoyer des journalistes dans des secteurs isolés n’est pas un concept nouveau ; les reportages depuis les zones de guerre, les zones de catastrophe, et n’importe où dans le monde ont toujours fait les gros titres des journaux.

Cependant, dans certaines zones, la différence se fait sur les technologies utilisées par les journalistes pour transmettre les informations, celle-ci a vécue une véritable révolution. L’accès à l’équipement satellitaire spécialisé est plus que jamais disponible pour de plus en plus de personnes.

Les téléphones satellites jouent un rôle de plus en plus important pour la presse et la transmission d’information en temps de crise. Pensez à la manière dont certains journalistes doivent faire leur reportage depuis les lignes de front telles que l’Irak.

Pour ne citer qu’un des noms les plus importants des communication satellites, en utilisant le réseau Iridium de 66 satellites qui orbitent au dessus de la terre à une altitude de 700 kilomètres, les journalistes sont par exemple capable de communiqué avec leurs rédaction basées dans leurs pays sans devoir dépendre des réseaux de téléphonie des zones de guerres, non sûrs car pouvant être un objectif militaire.

La technologie satellite devient l’ami du journalisme

L’utilisation des téléphones satellites n’est pas totalement nouvelle pour les reporters de guerre. Ceux-ci étaient utilisés au cours de la guerre du Golfe en 1991, la différence repose sur la taille et l’accès aux téléphones satellites. Actuellement, au lieu de devoir se servir d’appareils de 40 kg qui nécessitent des générateurs ou une alimentation sur le secteur, les journalistes peuvent utiliser des appareils tels que le téléphone satellite Iridium qui ne pèse que 382g et qui fonctionne comme un téléphone satellite normal.

De plus, comme c’est le cas pour la technologie, plus ils sont développés et plus leur prix baisse. Maintenant, ce n’est pas seulement les groupes de presse leaders qui peuvent se permettre d’utiliser la technologie satellite, mais également les freelancers et les petites entreprises.

Téléphones satellites et couverture médiatique

Le terme « Backpack Journalist »a été créé pour décrire la nouvelle génération de reporters qui utilise la technologie satellite compacte, légère comme le téléphone satellite Iridium ; une personne avec un sac à dos peut transporter tout l’équipement nécessaire pour réaliser des reportages. Il est par conséquent plus facile d’opérer depuis le cœur de l’action.

Cela se traduit en une information plus spontanée, indépendante, « de dernière minute », et qui provient des zones les plus dangereuses de la planète.

Email Address *